Deborah Nemtanu
Week-end
27, 28 et 29 Juillet 2012
Concert du Vendredi 27 Juillet 2012
«brothers and sisters»
Pour le concert d'ouverture de cette deuxième édition du Festival des journées musicales, j'ai souhaité faire découvrir et redécouvrir au public la richesse de la musique d'hier et d'aujourd'hui.
Tout d'abord, nous aurons l'honneur d'accueillir Philippe Hersant  compositeur français représentatif de sa génération, aux multiples et prestigieuses récompenses pour ses créations dont le prix Georges Enesco, le prix Maurice Ravel, 2 victoires de la Musique...

Philippe Hersant
Il nous présentera ses oeuvres ainsi que le contexte dans lequel elles ont été écrites.
Dans cette première partie de concert, nous jouerons aussi avec les liens qui unissent les musiciens : les deux frères La Marca et les deux soeurs Nemtanu seront réunis tour à tour en duo, trio et quatuor.
La deuxième partie du concert sera consacrée au chef d'oeuvre de Schubert: son célèbre quintette à 2 violoncelles. Oeuvre grandiose et profonde en sa forme pleinement maîtrisée, si «orchestrale» qu'elle parait ne plus appartenir au genre de la musique de chambre. Sa formation instrumentale, deux violons, un alto, deux violoncelles, est un choix surprenant à l'époque. Schubert songe à l'assise architecturale de l'oeuvre et adopte délibérément une écriture symphonique dans une volonté d'élargissement orchestral. Il confirme la prédilection du compositeur pour la somptuosité sonore et le registre grave du violoncelle. Raphaël Perraud, violoncelle super soliste de l'Orchestre National de France rejoindra notre joyeuse équipe «brothers and sisters».
Le quintette en ut majeur de Schubert semble une quintessence du premier romantisme musical.
Concert du Samedi 28 Juillet 2012
«soirée Jazz»

Yaron Herman Trio

Carte blanche est donnée au Yaron Herman Trio pour animer cette soirée.
 
 
 
 
 
Concert du Dimanche 29 Juillet 2012
«de Vienne à Prague»
Pour clôturer ce premier week-end des journées musicales, honneur aux liens d'amitié unissant les grands compositeurs de Vienne à Prague, villes créatrices et inspiratrices des chefs d'oeuvres que vous entendrez cet après-midi.
Tout d'abord Haydn, le grand doyen des quatre compositeurs, qui entra dans la carrière musicale en devenant petit chanteur à la cathédrale de Vienne, et pour y composer la majeure partie de son répertoire, longue et fructueuse carrière d'une grande richesse, dont l'oeuvre abondante aura embrassé à peu près tous les genres.
Brahms, Janacek et Dvorak étaient quant à eux trois compositeurs de la même époque, et pourtant trois languages musicaux bien distincts et tous passés par la capitale Autrichienne au cours de leur carrière.
Brahms s'y installa à l'age de 29 ans où il dirigea la Société des Amis de la Musique de Vienne. En 1878, il y fit la connaissance de Dvorak qu'il admira et soutint efficacement, il le recommanda à son éditeur et devint un guide et un ami pour le jeune Dvorak.
Janacek, autre compositeur majeur de la République Tchèque étudia l'orgue au Conservatoire de Vienne. Il fût également l'ami de Dvorak, les deux personnages avaient en commun leur slavisme et une certaine rusticité due à leurs origines paysannes. En 1885, Janacek dédia à Dvorak «Quatre chœurs pour voix d'hommes».
C'est cette filiation, dominée par l'amitié et le respect de ses quatre grands compositeurs que j'ai souhaité vous faire découvrir à travers ce programme.
Se joindrons à nous, outre les musiciens que vous aurez pu entendre au premier concert, le merveilleux pianiste Franck Braley, 1er grand prix du prestigieux concours Reine Elizabeth, et que l'on ne présente plus !